L'ADR

Qu'est-ce que l'ADR ?

ADR est l'acronyme de :
« Accord for Dangerous goods by Road »
Soit : « Accord pour le transport des marchandises Dangereuses par la Route ».

Il s'agit d'un Règlement international qui concerne 48 pays signataires : Albanie, Allemagne, Andorre, Autriche, Azerbaijan, Bélarus, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, ex-République yougoslave de Macédoine, Fédération de Russie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Kazakstan, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Maroc, Montenegro, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, République de Moldova, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Tadjikistan, Tunisie, Turquie et Ukraine.





PARTIE 1 : Dispositions générales.

PARTIE 2 : Classification.

PARTIE 3 : Liste des marchandises dangereuses, dispositions spéciales et exemptions relatives aux marchandises dangereuses emballées en quantités limitées.

PARTIE 4 : Dispositions relatives à l'utilisation des emballages et des citernes.

PARTIE 5 : Procédures d'expédition.

PARTIE 6 : Prescriptions relatives à la construction des emballages, grands récipients pour vrac, citernes et conteneurs pour vrac et aux épreuves qu'ils doivent subir.

PARTIE 7 : Dispositions concernant les conditions de transport, le chargement, le déchargement et la manutention

PARTIE 8 : Prescriptions relatives aux équipages, à l'équipement et à l'exploitation des véhicules et à la Documentation

PARTIE 9 : Prescriptions relatives à la construction et à l'agrément des véhicules

Le règlement RID pour les voies ferroviaires, l'ADN pour les voies fluviales et l'IMDG pour les voies maritimes ont la même structure que l'ADR avec bien sûr les particularités liées au mode de transport.